© 2010 Bernard Fabron
Matériel roulant HOm

Lorsque nous avons commençé "l'épopée" des modules HOm avec Michel Gachet, je ne connaissais rien de la production à cette échelle, et de ce que l'on pouvait trouver. En lisant un peu ce qui se disait chez mes amis du forum PME, j'ai bien vite compris que la difficulté serait de  trouver du matériel roulant à cette échelle, qui plus est du matériel roulant ayant pu circuler sur nos modules, puisque le thème en est les Voies Ferrées du Velay. Entre les fabriquants qui ont disparus (et dont, bien sûr, on retrouve la production hors de prix sur Ebay...), et ceux qui produisent de façon assez "aléatoires" (et aussi à des tarifs très au dessus de mes moyens...), les choix étaient plutôt limités....surtout que je ne suis pas un collectioneur et un "compteur de rivets", je cherchais donc du matériel un peu passe-partout et pas trop onéreux...et qui roule, chose qui n'est pas si évidente que ça, surtout en HOm...heureusement des "spécialistes" du genre comme Jean-Pierre Demissy, Pascal Boivin, Joris Charbonnier, Cyril Ducrocq, et d'autres,  m'ont bien aiguillé dans cette quête qui paraissait un peu perdue d'avance...j'ai donc découvert les châssis moteur Halling ou Bullant (ben oui, un moteur c'est essentiel!) et le matériel roulant en TT (matériel au 1/120 éme, très prisé dans l'ex Allemagne de l'Est et qui correspond au même écartement que notre HOm...) et les bienfaits du "bidouillage " et de la carte plastique. Comme je vous l'ai dit, soyez indulgent sur la qualité de reproduction, j'ai très peu de documents (photos ou plans) et ces représentations restent tout de même assez approximatives. Mais ça roule (plutôt bien...) et en photo ça ne rend pas si mal que ça...c'est là l'essentiel pour moi...

* Quelques wagons de marchandises:

Ces wagons ont été entièrement réalisés en carte plastique et profilés laitons. Certains châssis sont de la "récup" de wagons TT, d'autres sont aussi  réalisés en plastique, seules les roues et les atellages Bemo ont été achetés. Ces wagons sont d'inspiration vaguement Vivarais, d'après de rares plans en ma possession et d'un vieil article paru dans RMF sur la construction de wagons en carte plastique.

     zoom   zoom   zoom    zoom

     zoom    zoom   zoom   zoom

zoom

* BB 400 :

Là aussi du matériel qui a circulé sur les VFV. Le châssis est un châssis de marque Lilliput en TT qui m'a été donné, et la structure, en carte plastique aussi, a été réalisée d'après les plans de l'article de François Fontana paru dans Voie Libre. 


         zoom     zoom

* Billard A80:

Encore un petit engin sympa qui a circulé (et qui circule encore, aujourd'hui) sur la ligne des VFV. La caisse est une caisse Interfer (ainsi que les accessoires). Par contre, pour le moteur j'ai préféré investir dans un Bullant. Ce fabiquant Australien propose des bogies moteurs "à la carte", ce qui m'a permis de commander deux bogies avec des essieux à des entr'axes différents, comme le modèle réel. Les peintures sont aussi des Interfer. Petit reproche, la gravure et la réalisation des vitrages ne sont pas top. Actuellement je suis en train de réaliser une remorque du même type pour cet engin, et je pense pouvoir réaliser une gravure plus fine sur celle-ci.

    zoom     zoom    zoom    zoom

* Corpet 040:

Là aussi un engin qui devrait circuler prochainement sur les lignes des VFV. Ici c'est un petit bricolage perso, en effet je me suis servi d'un châssis moteur Tillig (toujours en TT), châssis moteur un peu "rustique" mais qui a l'avantage de très bien tourner, et pour la caisse, j'ai utilisé les tirages de Michel Viers qu'il avait réalisé pour fairer une 030 Corpet et j'ai un peu joué de la lime, pour pouvoir arriver à quelque chose qui ressemble vaguement à une 040....

                                        zoom             zoom

* ABH-5:

Une petite "entorse" au matériel habituel. Là c'est plus le côté nostalgique de cet engin (j'ai passé pas mal de vacances de ma jeunesse dans la région d'Annot sur la ligne Nice-Digne...) qui m'a fait craquer. Lorsque Apocopa a sorti cette caisse je ne pouvais pas faire autrement que de l'acheter. Son gabarit un peu long m'a tout d'abord inquiété (mes courbes ne sont pas très larges sur mes modules...) mais comme l' engin réel est sorti aussi en version "raccourcie", j'ai contourné le problème, et réduit un peu l'empattement en l'emputant simplement d'une fenêtre! la caisse, donc, est une caisse Apocopa, et j'ai choisi de le motoriser avec un moteur Halling. Ce fabriquant Autrichien spécialisé dans les tramways en HO propose aussi des châssis moteur facilement transformables en HOm et en plus ce sont de très bon rapport qualité/prix. Voici quelques photos de la construction de cet engin.

     zoom     zoom      zoom     zoom

* Autorail DeDion + remorque:

Retour sur du matériel qui a roulé sur les hauts-plateaux du Velay avec cet autorail De Dion. Là encore une caisse Apocopa en résine, et une motorisation Halling (décidemment!). Petite différence, afin de respecter la disposition très particulière du châssis(2 essieux moteurs à l'avant et un essieu "libre" à l'arrière), j'ai acheté un châssis articulé dont je n'ai conservé qu'une moitié, et sur lequel j'ai collé un essieu de wagon marchandise. Cette modification qui a été effectuée aussi par un membre du forum PME a fait l'objet d'un fil ICI.Comme l'on voit très peu le dessous de l'engin, cela ne choqe pas du tout. Voici, en photos, le résultat de ce "charcutage" :-)

 

  zoom     zoom     zoom    zoom

                         zoom      zoom       

* Locotrateur CFD:

Une petite reprise. j'avais construit ce locotracteur d'après les plans de Michel Viers parus dans Voie Libre. Le moteur est un Bullant. Fabriquant Australien qui propose des châssis moteurs "à la carte", et dans ce cas, c'était exactement ce dont j'avais besoin. Seul problème, vu le petit empattement entre les essieux, celui-ci est arrivé sans prises de courant! heureusement un ami m'a "bricolé" des prises de courant après coup, mais cela reste assez aléatoire, dommage car le moteur a l'air de bien fonctionner....mon premier montage, donc, a été réalisé en laiton photodécoupé, c'était mon premier essai avec ce type de matériau et le résultat, malgrè sa finesse, n'a pas été à la hauteur. Là aussi, un fil sur le forum PME, a prouvé que l'on pouvait réaliser un tel engin avec de la simple carte plastique. Comme j'avais les plans, suite à l'article de VL, j'ai décidé de refaire la caisse sur le même principe et cela, je dois le dire, me convient beaucoup plus. Voici quelques photos de ce sympathique engin, engin qui circule toujours ajourd'hui sur les lignes des VFV.

    zoom      zoom      zoom     zoom

Et pour terminer (provisoirement...) cette revue d'effectif, quelques vues de matériel roulant "in situ", sur le module "le pont sur l'Eyrieux".

     zoom    zoom    zoom     zoom